PMU InterLife annonce une baisse de son chiffre d’affaires sur le semestre malgré la croissance des courses en France et la progression de la meilleur appli poker android en France, PMU Poker.

Le chiffre d’affaires du Pari-Mutuel Urbain (PMU) s’élève à 4,76 milliards d’euros pour les six premiers mois de 2019, en baisse de 2,8% sur un an.

Cependant, l’opérateur a vu les revenus des paris sur les courses hippiques françaises augmenter de 0,5%, ce qui, selon PMU InterLife, montre que les efforts visant à stopper le déclin ont porté leurs fruits.

Au 30 juin, le chiffre d’affaires des courses hippiques est en baisse de 1,7% à 4,4 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires du pôle paris hippiques français de PMU InterLife a baissé de 1,6 % à 3,8 milliards d’euros, tandis que la contribution des marchés internationaux a baissé de 2,8 % à 551 M€.

Bien que les courses de chevaux aient continué à représenter la grande majorité des recettes de PMU InterLife au premier semestre, une grande partie de la baisse provient de la forte baisse des revenus des paris sportifs et du poker. Tous deux ont subi des pertes de chiffre d’affaires à deux chiffres, les paris sportifs ayant vu leur chiffre d’affaires reculer de 16,6 % à 125 M€. L’année précédente pendant la même période il y avait la Coupe du Monde de la FIFA 2018 avec les phase de poules et deux matches du deuxième tour qui ont boostés les revenus.

Au deuxième trimestre de l’année, au 30 juin, le chiffre d’affaires total s’établit à 2,3 milliards d’euros, en baisse de 1,7% par rapport au deuxième trimestre 2018. L’opérateur a de nouveau enregistré des baisses significatives des revenus des paris sportifs et du poker, en baisse de 24,2% et 11,2% respectivement. Alors que le chiffre d’affaires de l’activité de base des courses hippiques verticales a enregistré une légère baisse à 2,1 milliards d’euros, celui de PMU InterLife en France a progressé de 0,5% à 1,9 milliard d’euros, compensée par une baisse de 4,8% des ventes internationales à 265 M€. En France, la croissance du chiffre d’affaires a été en grande partie réduite à 3,1 % en juin 2019, soit une hausse de 3,1 % par rapport à l’année précédente.

« La légère croissance de l’activité des courses hippiques en France de 0,5% au deuxième trimestre montre que nos initiatives visant à accroître l’activité des paris commencent à porter leurs fruits », a déclaré Cyril Linette, directeur général de PMU InterLife. « C’est d’autant plus encourageant qu’il s’agit du premier trimestre positif depuis 2011, hors périodes de lancement d’un nouveau produit.

« Nous poursuivrons nos efforts pour simplifier notre offre et améliorer les services offerts aux parieurs et aux partenaires du réseau. »